1. Je n’ai pas à plaire à tout le monde.

Je ne suis pas obligé de plaire à tout le monde. Je n’aime pas nécessairement tout le monde que je connais, alors pourquoi en serait-il autrement pour les autres ? J’aime que l’on m’aime, mais si une personne ne m’aime pas, ce n’est pas la fin du monde et cela ne m’empêche pas de me considérer comme quelqu’un de bien. Je ne peux contraindre personne à m’aimer, tout comme personne ne peut m’obliger à l’aimer. Je ne cherche pas l’approbation des autres à tout prix. Si quelqu’un me désapprouve, je suis quand même quelqu’un de bien.

2. J’ai le droit de faire des erreurs.

Nous commettons tous des erreurs, et je reste quelqu’un de bien même si j’en commets une. Il est inutile de me mettre en colère quand je commets une erreur. Je fais de mon mieux et si je fait une erreur, je continue de faire de mon mieux. Les autres ont également le droit à l’erreur. J’accepte mes erreurs et j’accepte les erreurs des autres.

3. Nous sommes tous des gens bien.

Les gens qui font des choses qui me déplaisent ne sont pas forcément mauvais. Ce n’est pas parce que leurs gestes me déplaisent qu’ils méritent châtiment. Je n’ai pas le droit d’exiger des autres qu’ils se plient à mes désirs, pas plus que personne n’a le droit d’exiger que je me plie aux leurs. Tout le monde a le droit d’être ce qu’il veut être et j’ai le droit d’être ce que je veux être. Je ne peux ni dominer les autres, ni les changer. Ils sont ce qu’ils sont; nous avons tous droit à cette forme de respect fondamentale.

4. Je ne suis pas tenu de tout contrôler.

Ce n’est pas la fin du monde si les choses ne se passent pas comme je le voudrais. Je peux accepter les choses telles qu’elles sont, accepter les gens tels qu’ils sont et m’accepter moi-même tel que je suis. Rien ne justifie que je me sente contrarié de ne pouvoir changer les choses qui ne satisfont pas mes attentes. Je ne suis pas obligé de tout aimer. Je peux toutefois accepter les choses que je n’aime pas.

5. Je suis responsables de mon existence.

Je suis responsable de mes sentiments et de mes actes. Personne ne peut éprouver mes sentiments à ma place. Si j’ai une mauvaises journée, moi seul ai permis qu’elle le soit. Si j’ai une bonne journée, moi seul en suis responsable. Personne n’est obligé de changer pour que je me sente mieux. Ma vie repose entre mes mains.

6. Je peux traverser les périodes difficiles.

Je n’ai pas besoin d’attendre que les choses se gâtent. Règle générale, les choses vont bien; et lorsqu’elle vont mal, je peux passer au travers. Je suis pas obligé de gaspiller mes énergies à me faire du souci. Le ciel ne me tombera pas sur la tête. Les choses finissent par s’arranger.

7. L’important, c’est d’essayer.

Je suis capable. Même si la tâche semble difficile, il vaut mieux essayer de l’accomplir qu’essayer de l’éviter. Refuser les défis m’enlève toute chance de réussir et tout plaisir; si j’accepte les défis, par contre, tout devient possible. On n’a rien sans rien. Je ne suis peut-être pas capable de tout faire, mais je peux faire certaines choses.

8. Je suis une personne compétente.

Personne n’a besoin de régler mes problèmes à ma place. Je suis capable de le faire. Je peux prendre soin de moi-même. Je peux prendre les décisions qui me concernent. Je peux penser par moi-même. Mon bien-être ne dépend de personne d’autre que moi.

9 . Je peux changer.

Je ne suis pas obligé de me comporter d’une certaine façon à cause du passé. Chaque jour est un jour nouveau. Il est stupide de penser que je ne peux rien changer en moi. Bien sûr que je le peux. Je peux changer.

10. Les autres sont capables de se prendre en main.

Je ne peux résoudre les problèmes des autres à leur place. Je n’ai pas à prendre sur mes épaules les problèmes des autres comme s’ils étaient les miens. Je n’ai pas à changer les autres, ni à trouver des solutions à leurs problèmes. Ils peuvent et doivent se prendre en main et régler leurs problèmes. Je peux leur montrer que je tiens à eux et leur offrir mon aide, mais je ne peux pas tout faire à leur place.

11. Je peux m’adapter.

Il y a plusieurs façons de faire les choses. Beaucoup de gens ont de bonnes idées qui donnent de bons résultats. Il n’y a pas une seule et unique bonne façon de faire les choses. Tout le monde a des idées valables. Certes, certaines me paraissent plus valables que d’autres, mais toutes les idées méritent d’être entendues, et toutes ont quelque chose de valable à apporter aux autres.   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s