Citation

Décide d’abord ce que  tu aimerais être, puis accomplis ce que tu dois accomplir.

– Épictète

Publicités

Mémento

Mémento

1. Je n’ai pas à plaire à tout le monde.

Je ne suis pas obligé de plaire à tout le monde. Je n’aime pas nécessairement tout le monde que je connais, alors pourquoi en serait-il autrement pour les autres ? J’aime que l’on m’aime, mais si une personne ne m’aime pas, ce n’est pas la fin du monde et cela ne m’empêche pas de me considérer comme quelqu’un de bien. Je ne peux contraindre personne à m’aimer, tout comme personne ne peut m’obliger à l’aimer. Je ne cherche pas l’approbation des autres à tout prix. Si quelqu’un me désapprouve, je suis quand même quelqu’un de bien.

2. J’ai le droit de faire des erreurs.

Nous commettons tous des erreurs, et je reste quelqu’un de bien même si j’en commets une. Il est inutile de me mettre en colère quand je commets une erreur. Je fais de mon mieux et si je fait une erreur, je continue de faire de mon mieux. Les autres ont également le droit à l’erreur. J’accepte mes erreurs et j’accepte les erreurs des autres.

3. Nous sommes tous des gens bien.

Les gens qui font des choses qui me déplaisent ne sont pas forcément mauvais. Ce n’est pas parce que leurs gestes me déplaisent qu’ils méritent châtiment. Je n’ai pas le droit d’exiger des autres qu’ils se plient à mes désirs, pas plus que personne n’a le droit d’exiger que je me plie aux leurs. Tout le monde a le droit d’être ce qu’il veut être et j’ai le droit d’être ce que je veux être. Je ne peux ni dominer les autres, ni les changer. Ils sont ce qu’ils sont; nous avons tous droit à cette forme de respect fondamentale.

4. Je ne suis pas tenu de tout contrôler.

Ce n’est pas la fin du monde si les choses ne se passent pas comme je le voudrais. Je peux accepter les choses telles qu’elles sont, accepter les gens tels qu’ils sont et m’accepter moi-même tel que je suis. Rien ne justifie que je me sente contrarié de ne pouvoir changer les choses qui ne satisfont pas mes attentes. Je ne suis pas obligé de tout aimer. Je peux toutefois accepter les choses que je n’aime pas.

5. Je suis responsables de mon existence.

Je suis responsable de mes sentiments et de mes actes. Personne ne peut éprouver mes sentiments à ma place. Si j’ai une mauvaises journée, moi seul ai permis qu’elle le soit. Si j’ai une bonne journée, moi seul en suis responsable. Personne n’est obligé de changer pour que je me sente mieux. Ma vie repose entre mes mains.

6. Je peux traverser les périodes difficiles.

Je n’ai pas besoin d’attendre que les choses se gâtent. Règle générale, les choses vont bien; et lorsqu’elle vont mal, je peux passer au travers. Je suis pas obligé de gaspiller mes énergies à me faire du souci. Le ciel ne me tombera pas sur la tête. Les choses finissent par s’arranger.

7. L’important, c’est d’essayer.

Je suis capable. Même si la tâche semble difficile, il vaut mieux essayer de l’accomplir qu’essayer de l’éviter. Refuser les défis m’enlève toute chance de réussir et tout plaisir; si j’accepte les défis, par contre, tout devient possible. On n’a rien sans rien. Je ne suis peut-être pas capable de tout faire, mais je peux faire certaines choses.

8. Je suis une personne compétente.

Personne n’a besoin de régler mes problèmes à ma place. Je suis capable de le faire. Je peux prendre soin de moi-même. Je peux prendre les décisions qui me concernent. Je peux penser par moi-même. Mon bien-être ne dépend de personne d’autre que moi.

9 . Je peux changer.

Je ne suis pas obligé de me comporter d’une certaine façon à cause du passé. Chaque jour est un jour nouveau. Il est stupide de penser que je ne peux rien changer en moi. Bien sûr que je le peux. Je peux changer.

10. Les autres sont capables de se prendre en main.

Je ne peux résoudre les problèmes des autres à leur place. Je n’ai pas à prendre sur mes épaules les problèmes des autres comme s’ils étaient les miens. Je n’ai pas à changer les autres, ni à trouver des solutions à leurs problèmes. Ils peuvent et doivent se prendre en main et régler leurs problèmes. Je peux leur montrer que je tiens à eux et leur offrir mon aide, mais je ne peux pas tout faire à leur place.

11. Je peux m’adapter.

Il y a plusieurs façons de faire les choses. Beaucoup de gens ont de bonnes idées qui donnent de bons résultats. Il n’y a pas une seule et unique bonne façon de faire les choses. Tout le monde a des idées valables. Certes, certaines me paraissent plus valables que d’autres, mais toutes les idées méritent d’être entendues, et toutes ont quelque chose de valable à apporter aux autres.   

La différence

La différence

Aujourd’hui, j’ai rencontrer la différence. La différence ni signifie pas être une mauvaise chose, au contraire la différence nous montres la signification de la vie.  

Je suis montée dans cette autobus jaune pour cette activée à laquelle j’avais bien hâte de participer. En montant, j’ai vue cette jeune femme que je croisait souvent dans les corridors de l’école, assise seule dans son banc. Je décida alors de m’asseoir avec elle. Nous racontâmes nos vie brièvement et la discutions étais fluide. Elle me révéla qu’elle avait une déficience visuelle. La jeune femme ne pourra jamais avoir la possibilité et la chance de conduire une automobile comme nous. Son handicape je l’avais remarquer lorsque je la croisai dans les corridors, mais jamais je lui avait poser la question sur se qui était arriver. Elle se confia librement à moi et avait confiance en moi que je ne la jugerai pas et cela ma beaucoup toucher.

Aujourd’hui, j’ai eu la chance de faire une rencontre exceptionnel. Une femme remplie d’humilier et qui dégageait une confiance en elle malgré cette différence. Elle acceptait qui elle était. Je trouve sa très honorable.

La différence à une importance seulement si on lui en n’accorde une. Si vous décidez de foncez vers des gens que normalement les personnes ne vont pas à cause de leur apparence, vous risquez de faire des rencontres qui vont changer votre façons de réagir envers la vie et des gens avec le cœur à la bonne place.

La nature fait les hommes semblables, la vie les rend différents.

Auteur: Confucius

Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

En fait, je ne sais pas où plutôt je ne sais plus qui je suis. Je suis complètement perdue. Une salle boussole dérégler qui m’emmène vers l’Est lorsque je veux aller vers l’Ouest. Je sais ce que je veux être, pourquoi je ne me sens pas bien dans ma peau ? Je sais ce que j’aime, pourquoi j’ai sans cesse des hésitations lorsque je dois faire un choix de vie ?

Je sais. Je passe de la petite fille à la grande femme. La réaliter me fait face et je ne peut pas y échapper. Bientôt 18 ans. Pour bien des gens que j’ai rencontrer cela n’a rien changer dans leur vie, mais pour moi se chiffre signifie bien des choses. Déjà petite, je me rappelle de ces moments où mes parents m’obligea à jouer dehors avec mes frères. Je m’imaginais sous un soleil plongent avoir 18 ans, je me demandais si un jour moi aussi j’allais atteindre cette âge. Devenir un adulte. Wow!

Mais j’ai peur. Je sens que le compte à rebours de ma vie commence. J’ai tellement de chose que je veux accomplir. Je ne veut pas mourir sur un divan hypnotiser par une machine. Je veux vivre et sentir la vie. Rien de moins.

Malgré cette peur, je vais bien. J’ai confiance que la vie va faire un sorte que tout va s’aligner. J’ai confiance que la vie va me donner la force nécéssaire pour traverser les épreuves et les leçons qu’on va me livrer. Et je vais l’accepter. Je crois en mes rêves et c’est tout ce qui importe.

Ceux qui ne veulent pas prendre le risque de grandir se font avaler par la vie.

Auteure: Patty Hansen

Des principes pour les humains

Je vais vous faire part ici de quelques principes humains que j’aime bien et que j’aimerai faire appliquer dans mon quotidien.

Bonne Lecture !!

1. Vous recevrez un corps.

Vous pouvez l’aimer ou le détester, mais ce sera le vôtre pour toute la durée de cette vie.

2. Vous apprendrez des leçons.

Vous êtes étudiant à plein temps à l’école informelle de la Vie. Chaque jour dans cette école vous aurez l’occasion d’apprendre des leçons. Vous pouvez aimer ces leçons ou les juger inutiles et stupides.

3. Il n’y a pas d’erreurs, que des leçons.

Votre croissance sera faite d’échecs et de réussites: expérimentez. Les expériences échouées font tout autant partie du processus de croissance que celles qui finissent par réussir.

4. Une leçon sera répétée jusqu’à ce qu’elle soit apprise.

Une même leçon vous sera présentée de diverses manière jusqu’au jour oû vous l’aurez apprise. Une fois apprise, vous pouvez avancer à la leçon suivante.

5. On n’arrête jamais d’apprendre.

Il n’y a pas d’âge de la vie qui ne renferme ses leçons. Si vous êtes vivant, vous avez des leçons à apprendre.

6. Là-bas n’est pas meilleur qu’ici.

Quand votre là-bas sera devenu l’ici, vous obtiendrez simplement un autre là-bas qui lui aussi vous paraîtra meilleur qu’ici.

7. Les autres sont un miroir de vous.

Vous ne pouvez pas aimer ou détester quelque chose chez une autre personne à moins que ce quelque chose ne soit le reflet d’une partie de vous-même que vous aimez ou détestez.

8. C’est à vous  de décider ce que vous faite de votre vie.

Vous avez tous les outils et toutes les ressources nécessaires. Ce que vous en faites est votre affaire. À vous de choisir.

9. Vos réponses reposent en vous.

Les réponses aux questions que pose la Vie sont en vous. Vous n’avez qu’à regarder, écouter, faire confiance.

10. Vous oublierez tout cela.

                                                                   Auteur: Chérie-Carter-Scott